Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 10:28

Donc aujourd’hui pas d’autre objectif que celui de comprendre exactement pourquoi j’ai un employeur si désinvolte.
Mes patrons si cools et si discrets, leur amis à Paris, et dans le monde... (CVO... Qu'est-ce que ça peut vouloir dire?...)
Pas de coup de téléphone ni de Castor, ni de Pollux. Je prends le train tout à l’heure pour Paris, mon premier site, l’appartement de la Place Dauphine. Moi qui voulait être dans la bouteille je suis dans la bouteille. Je sortirai de Montparnasse et je prendrai un café. N’importe qui peut causer avec n’importe qui, dans un café. Quel vulgarité pour ceux dont l’oeuvre est d’orgarniser les belles conversations et d’en vivre. Peut-être imaginer une scène avec Alice, là.
Et maintenant Google. D’abord le mot Sexe. Ensuite le mot Blog. Ensuite cliquer entrer. Celui-là… Pas mal… Intéressant… Googleman parnassien me voilà, écrivain d’entreprise, chargé de relation richissime, pas mal, pas mal… Sex Fluctuat Nec Mergitur

Un koan? Que m'a enseigné monsieur Taisen?

Une seule main pas de son.

Partager cet article

Repost 0
Published by murcia - dans murcia
commenter cet article

commentaires

Miss K 28/03/2007 17:25

Résistez, mais résistez donc, cher Murcia, à cette bande de luron déglingués qui finissent la nuit aux "Chandelles", ivres de délires indifférenciés. Là où Le Même cotoie Le Même, nulle production digne de ce nom...Mais, je ne vous apprends rien, n'est-ce pas?Merci pour le lien qui nous relie désormais, petits points étincelants perdus dans la blogosphère. A quand la murciasphère????

a comentarista 25/03/2007 14:23

No entiendo tus comentários en mi blog...
saludos,
 
Fernanda

Pierre Murcia

dscf4113.jpg